Le poêle au charbon n'est pas très populaire en France, car depuis quelques décennies il est critiqué en vue des risques liés au monoxyde de carbone et aussi pour sont côté moins écologique que le poêle à bois. Qu'en est-il vraiment ?

 

Tout d'abord, voyons la différence entre le poêle à bois et le poêle au charbon. En général, la différence est minime. C'est une question de grille de cendrier. Le charbon ne produit pas la même flamme que le bois et il peut se consumer même quand il est tout fin. Il faut que la combustion se fasse dans le foyer. Le charbon très fin traverserait le foyer et ceci affecterait le rendement du poêle mais aussi risquerait d'abîmer le cendrier. C'est justement à cause du peu de différence, qu'on peut affirmer que un poêle moderne et bien isolé peut utiliser plusieurs types de combustibles. A partir de là c'est surtout la volonté de la part des fabricant à s'engager et garantir la fiabilité de leurs poêles quand ils fonctionnent au charbon. Malgré toute la prévention qu'on peut faire concernant l'utilisation du charbon, ce combustible reste dangereux et les fabricant veulent éviter les ennuis. Pour cette raison la totalité de leurs campagnes marketing sont orienté "Poêle à Bois" et plus personne ne revendique les avantages que peut apporter l'utilisation du charbon pour se chauffer. Pourtant il y en a pleins !

 

Le charbon est d'abord moins cher que le bois. On peut en trouver encore partout et il n'a vraiment d'inconvénient pour son transport ou stockage. Il a une inertie plus lente que le bois et permet d'avoir à recharger le poêle moins souvent. La combustion est très souvent homogène et il ne reste plus que des cendres faciles à nettoyer car tout va dans le cendrier. Tout cela rend le charbon très intéressant et source de confort en tout point de vue.

 

Voyons le négatifs maintenant. Oui, certains sont bien justifiés ! Le charbon n'est pas écologique. C'est un combustible fossile, ce qui signifie que le CO2 émis augmente l'effet de serre et ainsi stimule le réchauffement de la planète. De son côté le bois émet autant de CO2 que l'arbre en a absorbé durant sa vie, donc source d'équilibre.
De plus, le danger du monoxyde de carbone est plus que d'actualité. Le CO est un gaz incolore, inodore et non irritant. C’est un résidu qui se dégage normalement lors de tout phénomène de combustion. Cela implique que tout appareil de chauffage ou de production d’eau chaude par un appareil au gaz est une source potentielle de CO. Avec le charbon le risque est beaucoup plus élevé. Il faut à tout prix que l'installation soit correcte et principalement le tirage.

 

A vous de juger les "pour" et les "contre" le charbon, mais en ce qui concerne les poêles, de moins en moins affirment supporter le charbon. Rares sont les fabricant qui proposent des modèles qui fonctionnent au bois et au charbon.

 

Pour ceux que cela intéresse on peut en trouver sur ebay - Poêle au Charbon